Emplacement à louer

SOYEZ AU RENDEZ-VOUS AVEC LES SANDRES !          
Rechercher avec Google
   Carnassiers.biz
   Regisgerard.com
   Abc-peche.com
   Carpe.biz
   Mouche.biz
   Peche-au-coup.biz
   Truite.biz  
En kiosque








 

 

De leurs postes de chasse à leurs aires de repos, les sandres font des allers et retours fréquents. C’est sur ces trajets qu’il va falloir tendre vos pièges... et attendre !

carnassier : sandre En été, le réchauffement de l’eau ainsi que le manque d’oxygène incitent les sandres à passer la journée sur leurs postes de repos, fosses, arrivées d’eau, zones d’ombre, barrages... Mais dès que le soleil baisse, vers 19 heures, et que la chaleur diminue peu à peu, leur estomac vide les oblige à s’aventurer sur leurs postes de chasse. Les zones d’herbiers peu profondes, les plages délaissées ou non par les baigneurs, la proximité des berges... autant d’endroits où les petits poissons sont présents et se sentent en toute sécurité. C’est sur ces lieux de passage, entre postes de repos et postes de chasse qu’il convient de leur tendre une embuscade !


Les bons postes

Le comportement des sandres est identique du Nord ou Sud de la France, de l’Est à l’Ouest ! La vraie difficulté est d’identifier précisément dans chaque type d’eau l’endroit où vous devrez les intercepter.
En lac, les sandres passent le plus clair de leur temps inactifs dans les criques profondes, dans les fosses, sur tous les postes d’éboulis ainsi qu’aux abords des rares arrivées d’eau. Mais au moment de se nourrir, ils s’aventurent dans les reculées, les bras, les anses, les parties ombragées et les plages en pente douce.
En rivière, ils fréquentent pendant la journée l’aval des barrages et des chutes d’eau, les cascades, les secteurs profonds, les amas de bois morts et tous les lieux où ils trouvent fraîcheur et relative obscurité. Leurs postes de chasse sont les herbiers, les nénuphars, les plages...
En canal, les fonds sont propres et réguliers et l’eau souvent à cette époque surchauffée. C’est donc la zone d’ombre qui constitue l’habitat préféré des sandres pendant la journée. Le soir venu, ils se dirigent partout où la monotonie est rompue, sur le fond comme sur les berges : larges, bassins, carrées, tous les endroits où les péniches peuvent faire demi tour ou séjourner, tous les secteurs riches en herbiers ainsi que les parties moins profondes.
En plan d’eau, les fonds irréguliers ainsi que le moindre obstacle sont réquisitionnés durant la journée. Mais le soir, les hauts fonds, la proximité des berges, les queues d’étangs... sont inévitablement quadrillés.



Le piège

Le but de la manœuvre est donc d’intercepter les sandres au moment ou ils changent de tenue. Rassemblez sur la berge vos cannes, tout en positionnant les montages sur des zones différentes. Le premier est tendu à quelques mètres du bord car il est fréquent que les sandres suivent les rives. Le second est placé en peu plus au large et ainsi de suite. Disposez-les à la façon d’un champ de mines, dans des directions et à des distances différentes. De cette manière, tout sandre circulant dans un des deux sens, repos-chasse ou chasse-repos, tombe inévitablement sur un de vos vifs. S’il s’avère que les touches interviennent uniquement sur l’une des cannes, resserrez le dispositif autour du point de passage.
Relevez périodiquement les cannes pour vérifier l’état des vifs et les montages. Réglez le frein du moulinet en fonction de la résistance du nylon et de la nature du poste. Optez pour un réglage doux dans les postes dégagés ou sensiblement durci pour pêcher les secteurs encombrés.



Le matériel

Les cannes d’une longueur de 3 à 5 m, télescopiques ou à emboîtement, sont d’action parabolique. Le scion d’une grande souplesse et de forte sensibilité permet de mieux repérer les touches.
Les moulinets de type lancer léger ou moyen sont dotés d’un frein fiable et progressif. Les supports réglables en hauteur, doivent permettre de maintenir les cannes aussi bien en position horizontale que verticale.
Choisissez toujours le poids de la plombée minimum, en fonction de la force du courant ou de la distance à atteindre. Selon le type d’eau, optez pour une olive plate en rivière, ronde en eau close ou chevrotines montées sur un brin cassant sur des fonds encombrés.


Emplacement à louer

© 2002 carnassiers.biz | Tous droits réservés | Contact Fr
Mentions légales | Un site du groupe PECHE-DIRECT.COM